D’après le live du Nouvel Observateur, il y aura 273 départs volontaires sur le site de Peaugeot Mulhouse

Le site PSA de Mulhouse (Haut-Rhin), où travaillent près de 8.300 salariés et 800 intérimaires, sera touché par un plan de 273 départs volontaires, qui ne concernera pas le secteur de la production, a indiqué la CFDT à l’issue d’une réunion sur place d’un CE extraordinaire.

Cette mesure a été annoncée aux représentants syndicaux par le directeur du site de Mulhouse, Jean Mouro, lors de cette réunion convoquée au lendemain du comité central d’entreprise à Paris, a dit Robert Calvet, délégué CFDT.

« Ce plan concerne les emplois de structures, dans les services de recherche-développement ou administratifs, par exemple », a détaillé le syndicaliste.

(Voir le live du Nouvel Observateur)

NDLR: Le plan de restructuration de PSA en France pose la question de l’avenir des sous-traitants du fabricant automobile. Selon certains spécialistes lorsqu’un emploi est supprimé chez le constructeur, ce sont 2 à 3 postes supprimés chez les sous-traitants de premier et de second niveau.
Il y a donc de fortes chances de voir d’autres entreprises de la région Mulhousienne subir le même sort.

Comments are closed.